Non classé

5 astuces pour réussir l’épreuve du Grand Oral

Comment allez vous être évalué lors de l’épreuve du grand oral ?

Voici la grille d’évaluation proposée au jury par l’éducation Nationale pour l’évaluation de l’épreuve du grand oral :

A la lecture de cette grille, il est possible de comprendre les attentes du Jury et surtout mettre en évidence les 5 critères à travailler au cours de l’année pour bien se préparer à cette épreuve.

Le travail d’entraînement devra commencer dès la classe de première pour la deuxième session 2021-2022. En attendant, ce sont les bacheliers actuels qui devront rapidement et de façon efficace préparer cette épreuve.

1. Apprendre à parler avec une voix forte.

Beaucoup d’élève n’arrive pas à s’exprimer à l’oral. C’est la difficulté majeure que l’on recense dans les classes. Par timidité ou manque d’assurance, le problème est que le jour de l’examen, il n’y a pas le choix. Il faut être sûr de soi et être à l’aise.

Une astuce facile pour s’entraîner à parler fort.

Avec un(e) ami(e), trouvez vous un espace assez grand, entraînez vous à discuter en vous éloignant le plus possible…..sans hurler.

La voix humaine a une portée de 50 pas. Comme ça, vous apprendrez à deux à laisser porter vos voix.

2. La bonne posture pour capter l’attention du Jury

Le stress est un handicap qui n’aide pas. Dans les situations stressantes, il est difficile de contrôler les mouvements de son corps. Entraînez vous à :

– ne pas bouger sur vos pieds, ne vous balancez pas.

– gardez vos mains le long du corps.

– regardez les membres du jury dans les yeux, passez de l’un à l’autre.

Pour vous préparer, filmez vous en pied. Le but étant de bouger le moins possible et de regarder l’objectif.

3. Avoir un discours assez clair et agréable à écouter.

Apprenez à faire des pauses. Marquez les fins de vos phrases en expirant. Cela aura le double effet de vous calmer et de donner du rythme à votre discours.

Enregistrez vous, lisez tout ce qui vous passe sous la main et respirer.

4. Choisir les 2 questions et bien les préparer.

Une maîtrise de votre sujet est indispensable, choisissez des questions simples que vous pourrez maîtriser.

Il est plus important de connaître parfaitement votre sujet même s’il est simple, que de choisir un sujet mal maîtrisé et mal compris.

5. Maîtriser les grandes étapes de son orientation.

Le dernier conseil que nous pouvons vous proposer est de bien connaître votre orientation. Trouvez une explication personnelle qui justifiera et validera votre choix. Trouvez votre pourquoi. Le jury appréciera toujours votre choix et y sera plus sensible qu’un candidat qui ne sait pas pourquoi il a choisi une filière plus qu’une autre. Donnez du sens à votre choix.

En conclusion, le grand oral est un exercice difficile mais vous pouvez vous en sortir brillamment si vous vous y prenez à l’avance et que vous vous entraînez.

Laisser un commentaire